connaissance des plantes médicinales
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Achillée Millefeuille, Achillea millefolium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Achillée Millefeuille, Achillea millefolium   Ven 9 Mar - 11:20

Achillée Millefeuille, Achillea millefolium, de la famille des astéracées (composées) aussi appelée herbe aux soldats, herbe aux charpentiers, herbe à la coupure, sourcil de Vénus, herbe de notre-dame, herbe de la mariée, herbe de sang, herbe de Saint-Joseph (patron des charpentiers), herbe du nez, saignée de nez, herbe aux cochers, grassette, (anglais)Yarrow, milfoil, (allemand) schafgarbe.



Situation : en Europe, Afrique du nord, Amérique du nord.
Prairies, champs cultivés, talus, terrains secs.
Plante vivace rhizomateuse. Inflorescence en corymbe.

Achille découvrit les propriétés cicatrisantes de l’Achillée lors du siège de Troie, il soignait ses soldats, elle a depuis la réputation d’être la plante "qui guérit les plaies".
Dioscoride la préconisait comme hémostatique.
Hippocrate l’utilisait contre les hémorroïdes saignantes.

Constituants : lactones sesquiterpéniques, huile essentielle (cinéol, proazulène, gemacrane, camphre, chamazulène), achilléine (alcaloïde, principe amer de la plante), flavonoïdes, acide salicylique, triterpènes, polyacétylènes, coumarines, tanins, matière résineuse, phosphate, nitrate, sels de potasse.

Propriétés : tonique amer, antispasmodique, sédatif utéro-ovarien, cholagogue, cholérétique, diurétique, veinotonique, hémostatique, cicatrisant, carminatif, spasmolytique. Cinéol : antiseptique, expectorant, anthelminthique (vers, ténia), stomachique. Proazulène : spasmolytique, astringent, amer. Hypotenseur, fébrifuge, diurétique léger, antiseptique urinaire, anti-inflammatoire, emménagogue.



Utilisations : en interne favorise la circulation sanguine, varices, hémorroïdes, stimule les sécrétion gastriques et biliaires, régule des règles trop abondantes, provoque les règles qui se sont arrêtées pour cause de choc émotionnel ou anémie. En cas de rhume, grippe. Crampes d’estomac, spasmes douloureux de l’utérus, diarrhée, crevasses des seins en application externe. En cas de fatigue générale, asthme, troubles de la ménopause, névrose, convulsions, goutte, rhumatismes, incontinence urinaire des enfants. En externe contre les blennoragies, hémorroïdes, douleurs rhumatismales, dermatoses, ulcères de la jambe, crevasses des seins, plaies.

Parties utilisées : plante entière sans les racines.
Récolte : floraison.



Pour arrêter un saignement externe, froisser des feuilles et les appliquer sur la blessure. Pour les blessures importantes ou internes, se servir de l’infusion.

L’infusion appliquée en externe, calme les affections locales de la peau, calme les démangeaisons (piqûres, gerçures, crevasses, écorchures…)
1 cuil à soupe pour une tasse à thé, infuser 10 minutes, 3 fois par jour entre les repas.

huile infusée de partie aérienne ou fleurs seulement : pour les hématomes, coupures, douleurs suite à un coup.

huile essentielle d'achillée : anti-inflammatoire, vulnéraire, antispasmodique

Le feuillage se mange cuit toute l’année.

Appliquer en lotion sur le visage contre boutons et dartres.

C’est l’une des composantes du thé helvète.

Attention! En cas d’apparition de boutons cesser l’utilisation de l’Achillée, certaines personnes y sont sensibles.

Sirop : 1,21 kg de sucre, 600g d’eau, 100g de feuilles fraîches. En cas de fatigue, troubles de la ménopause, rhumatismes.

Eviter les ustensiles en fer (à cause des tanins)




Dernière édition par fanny le Ven 19 Sep - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
nuances
aquilegia
aquilegia
avatar

Féminin
Nombre de messages : 113
Localisation : vendée
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: Achillée Millefeuille, Achillea millefolium   Mer 9 Juil - 20:13

l'achillé ma permis de beaucoup amélioré l'état de rougeurs que j'ai de chaque coté du menton !
ces rougeurs se sont installé a force d'avoir de l'herpès a la lèvre depuis que j'ai ces rougeurs (de très longs mois) j'ai remarqué que je n'ai plus d'herpès. c'est comme si il se serait installé dans la peau. c'est très compliqué de les enlever ! Mais l'achillé améliore l'aspect de ma peau je la prépare comme une tisane que j'applique sur la peau, seulement voilà après avoir provoqué du pus au début cela ne me fait plus rien et les traces sont toujours là !!
Sinon j'adore cette plante ! son parfum et son amertume en tisane me détend profondément. c'est .. un truc de fou =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Achillée Millefeuille, Achillea millefolium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achillée millefeuille (Achillea millefolium)
» Achillée Millefeuille, Achillea millefolium
» Achillée millefeuille / Achillea millefolium
» Achillea millefolium - achillée millefeuille
» Achillea millefolium

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les herboristes :: les plantes :: Monographies-
Sauter vers: