connaissance des plantes médicinales
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Vouivre. (Marcel Aymé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 11:32







Voici un livre que j'ai lu lorsque j'avais 14-15 ans et qui parle de cette énergie tellurique symbolisée par la Vouivre. J'ai adoré.
)O(















































Séduisante
créature issue de la tradition celtique, la Vouivre est apparue à
Arsène Muselier, en Franche-Comté. Qui s'emparait de son rubis
inestimable succombait aux morsures des reptiles. Réprouvant son
impudeur, Arsène n'en admire pas moins sa plastique et cède à ses
charmes. Il est aussi attiré par Juliette Mindeur, mais une hostilité
ancestrale oppose leurs familles. Il envisage d'épouser Rose Voiturier,
riche fille du maire radical, tout en trouvant auprès de Belette, la
servante, une douceur ineffable. Le curé refuse d'admettre qu'Arsène
ait pu pécher avec une créature infernale mais envisage, non sans
cynisme, de tirer parti de l'affaire pour ramener à Dieu ses ouailles
trop paisibles, tandis que le maire, dévot refoulé, prétend s'opposer
au cléricalisme comme à la superstition. Or, Rose est promise au fils
Beuillat. Arsène suggère à celui-ci de s'emparer du rubis: les reptiles
tuent l'imprudent, tandis que la Vouivre se moque d'Arsène, misérable
mortel. Celui-ci découvre son frère Victor chez Belette: désespéré, il
quitte la ferme familiale, renonce à Rose et demande Juliette en
mariage.





































Les premiers paragraphes du roman


















Arsène
Muselier arriva à la Vieille Vaîvre vers six heures du matin et se mit
à faucher le pré en forme de potence, qui bordait un champ de seigle
sur deux côtés. La Vieille Vaîvre était une pièce de terre d'environ un
hectare, découpée dans la forêt à cinq cents mètres de la lisière. Au
pied des grands arbres, les ronciers ourlaient d'une ligne sombre les
quatre côtés du rectangle ainsi creusé. Le pré appartenait aux Muselier
et le champ aux Mindeur, leurs petits-cousins avec lesquels ils étaient
en froid depuis trois générations. La brouille entre les deux familles
était survenue quelques années après la mort de l'ancêtre commun qui
avait essarté ce morceau de forêt sous le Deuxième Empire.

Arsène,
un garçon de vingt-trois ans, petit et puissamment charpenté, fauchait
sans lever le nez, car la besogne exigeait une attention soutenue. Le
pré manquait de pente et le fond argileux y retenait l'eau pendant la
grande partie de l'année. A la belle saison, le terrain, semé de trous,
avait le relief et la consistance d'une éponge sèche et la faucheuse
mécanique s'y cassait les dents. Il fallait couper à la faux en prenant
bien garde à ne pas piquer dans la terre. Arsène laissait derrière lui
de maigres andains d'une herbe rêche comme le seigle des Mindeur. Le
foin valait à peine le temps qu'on


























rapport
de faire du seigle à la place ou toute autre culture. On y avait
souvent songé, mais le voisinage du pré avait l'avantage de gêner les
propriétaires du champ. Négligeant de récolter un regain trop pauvre,
les Muselier y mettaient paître leurs vaches dès après les foins et il
en résultait toujours quelque dommage pour les Mindeur.

Vers
huit heures du matin, Arsène aiguisait sa faux lorsqu'il aperçut à
quelques pas de lui une vipère glissant sur l'herbe rase entre deux
andains. Un frisson lui passa sur l'échine et son cœur se serra d'une
légère angoisse, comme il lui arrivait parfois dans le bois lorsqu'il
entendait le bruit d'un remuement dans les branches profondes d'un
buisson. A l'âge de cinq ans, un jour qu'il cueillait du muguet, il
avait mis la main sur un serpent et l'aventure lui avait laissé
l'horreur des reptiles. La vipère filait comme un trait, le corps à
peine ondulant, sa tête plate immobile, surveillant le garçon de son
petit œil au regard prompt comme celui d'un oiseau. Plein de haine et
d'indignation, Arsène avait lâché sa pierre à aiguiser. La faux bien en
mains, il fit un bond en avant et, d'un mouvement court et précis,
estoqua au ras de l'herbe. La tête avait vu venir le coup et s'était
mise hors de portée. Lorsqu'il releva la faux, elle s'était déjà coulée
sous un andain.













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passiflora67
epifragus erectilum fragens
epifragus erectilum fragens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1962
Localisation : Bas Rhin
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 11:37

Ah oui j'ai vu l'adaptation en film avec Lambert Wilson, j'avais adoré!

Le roman doit être encore plus captivant! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 11:47

Le titre du film? c'est le même que le livre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
passiflora67
epifragus erectilum fragens
epifragus erectilum fragens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1962
Localisation : Bas Rhin
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 12:12

Oui flower Tiens je te mets le lien :

http://www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=5894
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 12:17

Merci Passiflora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 12:23

Oui tu as raison le roman est mieux (+ de merveilleux) au vu du descriptif du film et par mes souvenir.
)O(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pattapoil
maximum membrum superbum
maximum membrum superbum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1369
Localisation : Poitiers Poitou Charentes france
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 12:30

j'adore Marcel Aimé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 13:21

T'as lu d'autres de ses livres Pattapoil?
)O(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pattapoil
maximum membrum superbum
maximum membrum superbum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1369
Localisation : Poitiers Poitou Charentes france
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 14:36

oh ben !!
Les contes du chat perché par exemple
sinon on connait tous le vin de Paris , adapté au cinéma sous le nom de La traversée de Paris !!

et bien entendu , la jument verte !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pattapoil
maximum membrum superbum
maximum membrum superbum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1369
Localisation : Poitiers Poitou Charentes france
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 14:39

beaucoup de ses livres adaptés pour la télévision et au cinéma
pour les connaitre, je vous propose une visite sur le site de ses afficionados

pour le cinéma :
http://www.jeromedelacroix.com/marcelayme/cine.htm

pour la télévision :
http://www.jeromedelacroix.com/marcelayme/tele.htm

voilà, tu vas te régaler Cérri ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridwen
Fraxinus excelsior
Fraxinus excelsior
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2629
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 15:47

Merci Pattapoil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinelle
epifragus erectilum fragens
epifragus erectilum fragens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1674
Localisation : alsace
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   Mer 16 Déc - 16:09

Le film était bien, d'excellents acteurs, mais comme la plupart du temps, j'ai préféré le livre que j'avais lu avant un livre que je relis de temps en temps...

_________________
Ferme les yeux et tu verras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Vouivre. (Marcel Aymé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vouivre. (Marcel Aymé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Vouivre. (Marcel Aymé)
» Déces de Mr Marcel Bournérias
» [Chaise] Sparkling - Marcel WANDERS (Magis)
» Marcel lecoufle (orchidées)
» Décés du producteur Québécois Marcel Beliveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les herboristes :: Bibliographie-
Sauter vers: