connaissance des plantes médicinales
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la pulmonaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joca
Pâquerette
Pâquerette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Localisation : Belgique et Roumanie.
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: la pulmonaire.   Mer 21 Déc - 9:21

Bonjour, je recherche de avis et essais sur la pulmonaire (Pulmonaria officinalis), j'ai utilisé le mode recherche mais sans résultats et sur le net il y a beaucoup a lire !, alors si parmi vous il y en a que on utilisé cette plante j'aimerais savoir les résultats. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marjolaine
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1979
Localisation : chatellerault
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Mer 21 Déc - 10:04

Je connais pas très bien cette plante, mais elle pousse bien dans ma région. J'attends aussi les réponse avec impatience.

par contre ton post serai plus à sa place dans "monographie", je le déplace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joca
Pâquerette
Pâquerette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Localisation : Belgique et Roumanie.
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Mer 21 Déc - 11:59

Merci. froid mainsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristopheB
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 778
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 8:51

C'est une boraginacée, donc même famille que la consoude, vipérine, etc. Pour moi ce sont des plantes qui se démarquent par leur capacité à régénérer le tissus conjonctif - collagène, cartilage, etc.

La pulmonaire, prise en tisane, applique ce principe, mais aux tissus bronchiques/pulmonaires. A utiliser lorsque l'on suspecte une faiblesse du tissus conjonctif respiratoire, du à:
- Une grosse infection/inflammation, qui parfois peut aller jusqu'aux saignements (tuberculoses dans le passé, etc)
- Des infections chroniques, à répétition, pas forcément aigu mais qui à force fini par affaiblir l'organe. Pour les chroniques, souvent utilisée en combinaison avec le plantain et le tussilage.

Dans la panoplie des plantes, chacune peut apporter son action. Nous avons récemment discuté de la grande aunée, qui est une excellente désinfectante, amère et expectorante. Mais elle ne vas pas forcément agir au niveau tissulaire. Elle calme l'inflammation, donc laisse le temps aux tissus de se réparer. La pulmonaire, de par son appartenance aux boraginacées, a cette capacité spéciale a agir au niveau de la réparation des tissus.

Donc on peut imaginer un protocole ou la première phase est de désinfecter, expectorer, calmer l'inflammation, etc. Une fois le plus gros de l'infection calmé, on passe en phase de réparation, avec des plantes comme la pulmonaire.

Certains de mes collègues américains l'utilisent pour les tissus conjonctifs intestinaux aussi (aide à la réparation d'un leaky gut, hemorrhoids, etc).

Comme toute boraginacée, nous devons absolument nous poser la question suivante: contient-elle des alkaloids pyrrolizidine (AP), qui sont hépatotoxiques?

Certaines études (ex: "Pyrrolizidine alkaloids in medicinal plants of Boraginaceal: Borago officinalis L. and Pulmonaria officinalis L. Lüthy J, Brauchli J, Zweifel U, Schmid P, Schlatter C. Pharm Acta Helv. 1984;59(9-10):242-6.") notent ceci: "pas de APs détectables".

Deux autres études contredisent cette donnée, en disant qu'en effet, la pulmonaire en contient à un taux similaire aux autres boraginacées
(ex: consoude, voir mon post précédent: http://les-herboristes.forumactif.com/t1296-consoude#62165).

Donc prudence:
- si alternatives autours de vous (la prêle, de par ses acides siliciques, aide à la reconstruction de tout tissus conjonctif, avec probablement moins d'affinité pour les poumons que la pulmonaire)
- à utiliser de manière ponctuelle et non répétée (qques jours), donc pas en utilisation typique du "tonique" en cure longue, même si problème pulmonaire chronique qui dure dans le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.altheaprovence.com
marjolaine
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1979
Localisation : chatellerault
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 9:37

Merci beaucoup pour ta réponse, comme toujours très instructif cheers

Sous quelle forme galénique la conseille-tu ?
Si on la prend en tisane il n'y a pas (ou peu) de risque au niveau des alcaloïdes il me semble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristopheB
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 778
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 10:07

Bien qu'en général les alcaloides se dissolvent mal dans l'eau, je crois me souvenir que les boraginacées contiennent un type de configuration (en n-oxides je crois, très polarisés) qui au contraire sont solubles dans l'eau. Cela veut dire que tu les auras dans ta tasse de tisane, mais aussi dans ta teinture (à un taux d'alcool moyen disons de 50°, vu que la moitié du solvant sera de l'eau).

Galénique traditionnelle est la tisane simple. Vu le taux élevé de mucilages, je conseille la tisane plutôt que la teinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.altheaprovence.com
Joca
Pâquerette
Pâquerette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Localisation : Belgique et Roumanie.
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 10:16

Bonjour et merci, je lis beaucoup tes réponses ChristopheB, je te présente mon problème et peut-être tu pourras me conseiller (je sais que par le net s'est difficile !!) voilà suite a une cure de chimio et une imprudence de ma part j'ai fais une embolie pulmonaire et depuis toutes les fins d'années je suis collé, d'habitude tous les ans s'est bronchites, pneumonies et j'en passe. Comme je me soigne le plus souvent avec des plantes je recherches la meilleurs pour soigner voir "réparer" les poumons voir même éviter ce genre de maladie, car je n'ai pas une immunités a 100 %, ce qui complique la chose et que mes enfants qui sont scolarisé ramène tout les microbes et virus qui traîne ! Pour l'instant je m'en sort avec une trachéite et suis couvert par antibio et beaucoup de thé de thym. De là quelques anciens du coin m'ont parlé de la pulmonaire d'ou ma demande et pour compliquer la chose je vis à l'étranger et ce n'est pas facile voir impossible de trouver les meilleurs traitements naturels ! et le médecin homéopathe et phytotérapeute, avec qui je discutais est parti donc je doit me débrouiller avec ce que je trouve. j'espère ne pas m'être mélangé les pinceaux avec mes explications. d'avance merci et bonnes fêtes de fin d'année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristopheB
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 778
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 10:46

Compliqué en effet Joca, surtout par écrit, et sans connaitre ton histoire et ce que tu prends en ce moment.

1. Il faudrait que tu adresses ton immunité, si ta situation actuelle te le permet (interaction plantes-médicaments, etc) - shitake/maitake/reishi, astragalus membranaceus, echinacea, etc.

2. Ensuite, renforcer la partie poumons. La pulmonaria peut-être utile avec la prêle, mais j'irais aussi voir du coté de l'asclepias tuberosa et de inula helenium. L'asclepias est une plante américaine, excellente pour les gros problèmes pulmonaires (une plante spécifique pour la pleurésie dans le passé). La grande aunée comme tonique des poumons, pour nettoyer et faire sortir les saletés.

3. Le foie, toujours le foie. Tu es probablement passé par des traitements lourds, avec bcp de stress oxidatif et surrégime du foie. Refroidir e ayurvédique t protéger, pissenlit (diurétique aussi, bon pour les retentions de fluides), chardon marie, et andrographis paniculata (plante, mais très accessible en Angleterre, US, etc).

4. Alimentation, avec accent sur certaines préparations nourrissantes comme les bouillons d'os (recettes sur internet, laisser mijoter pendant 48 heures dans un cuiseur pour s'assurer que les cartilages soient dissous pour fournir chondroitine, etc - bon pour reconstruire les tissus conjonctifs).

5. Ta flore intestinale est probablement décimée à l'heure actuelle (antibios). On connait bien le lien aujourd'hui entre une bonne flore intestinale et une bonne immunité (sans parler de ta capacité à bien digérer ce que tu manges pour reprendre des forces). Cure de 3 mois de probiotique, prendre un produit de grande qualité en pharmacie, d'une bonne marque.

Mais bon, tout cela à prendre avec un gros grain de sel. Une consultation complète est nécessaire pour arriver à une bonne recommendation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.altheaprovence.com
Joca
Pâquerette
Pâquerette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Localisation : Belgique et Roumanie.
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: la pulmonaire.   Jeu 22 Déc - 11:18

Merci pour la réponse, pour le foie j'ai fais une cure chardon marie en teinture, comme je l'ai achetée en pharmacie je suppose qu'elle était de bonne qualité, j'ai eu aussi de l'échinacéa. Quelques autres préparation m'ont été envoyée d'Allemagne pour les reins, pour la nourriture je ne mange pratiquement plus de porc mais bien de la viande bovine "faite maison" et surtout des "soupes", potages etc. La flore intestinale a été détruite avec un passage en chambre stérile mais je crois que j'ai réussi a la rétablir ! de là une perte d'équilibre du a une autre chimio mais j'ai bien récupéré avec du sport. Malgrès mon manque d'immunité il me reste les voies respiratoires donc les poumons qui restent un problème et les sinus qui me tracasse. Je reste de toutes façons très actif !.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la pulmonaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
la pulmonaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Re-chute après infection pulmonaire ??!!!
» pulmonaire - pulmonaria officinalis -
» infection pulmonaire
» Constantine infection pulmonaire...
» Pulmonaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les herboristes :: les plantes :: Monographies-
Sauter vers: