connaissance des plantes médicinales
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Absinthe, Artemisia absinthium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Absinthe, Artemisia absinthium   Lun 29 Jan - 22:48

Absinthe, Artemisia absinthium, aussi appelée armoise absinthe,armoise amère, absinthe commune ou officinale, herbe sainte, absinthe suisse, aluine, alvuine, herbe aux vers, herbe aux vierges, absin, alvine, aloine menu, apusinte, wermut de la famille des composées-radiées.



constituants : huile essentielle (thuyone, azulènes, terpènes), lactones sesquiterpèniques, flavonoïdes, composés phénoliques, lignanes, résines, tanins, potasse.

Propriétés : tonique, stimulant de l'appétit, fébrifuge, digestif, vermifuge, antiseptique, emménagogue, diurétique


L'absinthe était déjà utilisée au temps d'Hippocrate.

Elle est utilisée en interne comme stimulant de l'appétit, contre le mal de mer, contre l'hydropisie, contre les maladies occulaires, dans les cas d'atonie digestive, gastrite, troubles hépatiques, anémie, retard de règles, taenia, ascaris, oxyures. En externe sur les ulcères, plaies, dartres, piqûres d'insectes.

partie utilisée : feuilles et sommités fleuries séchées.


Infusion : 30g/litre, 3 tasses par jour

Vin tonique et apéritif : macérer 30g de feuilles sèches dans 50g d'eau de vie pendant 24 heures, ajouter 1 litre de vin blanc doux, laisser macérer 9 jours, prendre deux cuillères à soupe avant les deux repas principaux.

attention Elle se consomme sans danger en tisane, en cataplasme ou en vin médicinal.
Cependant il convient d'être prudent car l'absinthe contient de la thuyone qui affecte le système nerveux à doses non contrôlées.
L'absinthe ne doit pas être consommée par les gens ayant l'estomac irrité, ni par ceux ayant un tempérament nerveux.

L'absinthe est incompatible avec les sels de fer, de plomb et de zinc en raison de la présence de tanin.






voici deux images d'absinthe en hiver, deux fois plus petite qu'en été où elle prend beaucoup d'ampleur.


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 16:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Sam 3 Fév - 14:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 4 Juil - 11:30

Ecole de Salerne :

L'Absinthe, unie au vin, de la Ciguë amère
corrige, anéantit la saveur délétère;
mêlée au fiel de boeuf, de l'oreille aisément
elle dissipera l'ennuyeux tintement;
bois-la de vin trempée, embarque-toi sans crainte
de l'affreux mal de mer tu braveras l'atteinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
Danielle
epifragus erectilum fragens
epifragus erectilum fragens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1966
Localisation : Ardennes France
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Dim 7 Oct - 23:19

Absinthe Artemisia absinthium
Bailleul 59
07/10/07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plantesetsavoirsenardennes.eklablog.com/
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Lun 8 Oct - 6:40

alors ça c'est très bizarre parce que les fleurs ne ressemblent pas à calles de mon absinthe.... Suspect

mais les feuilles oui. Razz

_________________
<a href=www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
Remedy
Pâquerette
Pâquerette


Masculin
Nombre de messages : 47
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Lun 3 Nov - 12:10

Une question sur l'absinthe :

Etant donné qu'elle possèdes une huile essentielle dite toxique, pourquoi ne peut-on pas l'utiliser en décoction, ce qui produirait l'évaporation de l'huile ?
Mais la question que je me pose surtout : les autres composantes sont-elles susceptibles d'être réduite en quantité et en qualité lorsque l'on fait une décoction de cette plante (dans el but d'éliminer un maximum de he) ?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
riri
tournesol
tournesol
avatar

Masculin
Nombre de messages : 302
Localisation : creuse
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 5 Nov - 13:34

FELICITATIONS.. TRES BELLE PRESTATION ET TRES INTERESSANTE wheeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marjolaine
modérateur
modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1979
Localisation : chatellerault
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 5 Nov - 15:45

Remedy a écrit:
Une question sur l'absinthe :

Etant donné qu'elle possèdes une huile essentielle dite toxique, pourquoi ne peut-on pas l'utiliser en décoction, ce qui produirait l'évaporation de l'huile ?
Mais la question que je me pose surtout : les autres composantes sont-elles susceptibles d'être réduite en quantité et en qualité lorsque l'on fait une décoction de cette plante (dans el but d'éliminer un maximum de he) ?

merci

Je pense que l'HE est toxique mais...en HE. Si on utilise en infusion ça n'est pas assez concentré pour être toxique. Et puis la décoction risque comme tu dis de détruire les principes actifs.

En ce qui me concerne j'ai trouvé la bonne solution: j'en prend pas, trop amer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fanny
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12747
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 5 Nov - 19:33

au regard de ses principes actifs, j'ai l'impression que ce qui la rend intéressante est son he, car les flavonoïdes se trouvent dans tout un tas de plantes non toxiques!
son he en infusion ne doit pas poser de problèmes sachant qu'on n'en prend pas des litres....
son action, de plus, me semble plus intéressante en externe qu'en interne.

_________________
<a href=www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.">
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-herboristes.forumactif.com
kerywan
aquilegia
aquilegia
avatar

Masculin
Nombre de messages : 231
Localisation : calonne sur la lys 62
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 5 Nov - 21:50

vous parlez du même problème qui a fait que l'absinthe a été interdite. Le fait de distiller l'absinthe fait ressortir les substances actives dont la thuyone. C'est pourquoi l'absinthe artisanale est nettement moins dangereuse étant donné qu'elle est produite par macération, donc même chose pour une infusion de la plante.
Pour info ce qui rend dangereux cette fée verte c'est moins l'absinthe que le distillat de fenouil (beaucoup plus chargé en substances actives)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remedy
Pâquerette
Pâquerette


Masculin
Nombre de messages : 47
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Mer 5 Nov - 22:56

Fintelmann et Weiss la préconise en cas de gastrite chronique et de dyskinésies des voies biliaires, pour ses amères, mais ils la catalgue amère aromatiques, donc oui l'He joue un rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristopheB
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 778
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 19/04/2011

MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   Lun 27 Juin - 12:55

Tout à fait. Toutes les armoises (absinthum, vulgaris, californica) ont les deux propriétés:
- amères pour donner un coup de fouet aux sucs digestifs et tonifier les muscles lisses chez les personnes qui sont déficientes de ce coté là.
- aromatique, les huiles essentielles servant principalement deux rôles en digestion. Premièrement elles sont légèrement irritantes pour les muqueuses gastriques. Irritation = augmentation de l'apport sanguin vers l'organe. Si l'organe était déficient, augmentation de l'apport sanguin = retour de fonction. Deuxièmement, les HEs vont éliminer certaines bactéries qui se développent durant une digestion qui traine dû à un système gastro déficient, donc moins de gas, ballonnement et diminution de la dysbiose (pas aussi bon que l'ail frais pour la dysbiose spécifiquement).

J'ai remarqué que chez certaines personnes consommant l'armoise régulièrement, l'aspect amer devient de moins en moins tolérable. Au bout d'un certain temps de prise, une nausée peut apparaitre, rendant l'armoise quasi inutilisable pour la personne. Donc j'ai tendance à recommender des doses relativement faible pour ne pas franchir ce seuil. Quelqu'un d'autre a noté cela?

La quantité de thuyone reste relativement faible dans la plante séchée, ce qui minimise les risques.

Coté indications, la partie digestive est restée très importante au travers des ages. Galen déjà disait que l'absinthe liquéfie les mauvaises "humeurs" de l'estomac et les expulse.

Par contre, je me permet d'émettre une opinion légèrement différente sur l'aspect "personne ayant un tempérament nerveuse". Je pense qu'il nous faut considérer plusieurs types de nerveux.

D'abord le fin, sec, sous influence constante de l'adrenaline et cortisol (brûle plus que ce qu'il ne construit), va être déficient du coté gastro - manque de sucs, manque de tonicité des muscles lisses, manque de mouvement péristaltique, sphincters atoniques, constipation, etc. Cette personne bénéficiera de l'absinthe. L'exception serait peut-être les problèmes de remontées gastriques, bien que dans certains cas, les amers peuvent retonifier le sphincter oesophagien. C'est vrai que dans certains cas cela peut empirer le problème aussi, donc à essayer sous supervision.

Par contre, pour la personne stressée qui est aussi sanguine - grosse ossature, solide, massif, système gastro qui en général arrive sans problème à fabriquer du materiel de construction de bonne qualité, sucs gastriques abondants. Dans ces cas là, dans les périodes de stress, j'éviterais effectivement les amers comme l'absinthe.

Un autre profil qui répond en général bien a l'absinthe est la personne asthénique, manquant d'appétit, faible, convalescente, extrémités froides, corpulence fine.

Belles photos de Fanny... j'en rajoute juste une pour montrer la fleur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.altheaprovence.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Absinthe, Artemisia absinthium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Absinthe, Artemisia absinthium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande absinthe - Artemisia absinthium L
» Absinthe, Artemisia absinthium
» Artemisia abrotanum (Armoise citronelle, Aurone)
» Artemisia schmidtiana (Boule argentée)
» Artemisia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les herboristes :: les plantes :: Monographies-
Sauter vers: